«

»

Déc 12 2016

QA amiante au collège Charles Guérin de Lunéville (12/12/2016)

portrait session juin 2016 BVoici la question d’actualité posée au Président du Conseil Départemental lors de la session du 12 décembre 2016 au sujet de la Planification du Collège Charles Guérin dans le PCNG à la suite des révélations d’amiante :

 

« Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président,

Les services départementaux en charge des collèges sont intervenus à Lunéville au Conseil d’Administration du collège Charles Guérin du 24/11/2016, ce qui a été très apprécié. Avec Anne LASSUS, nous vous en remercions.

L’intervention concernait la problématique de l’amiante friable (fibro-ciment). Révélée dans les diagnostics réalisés en 2015, il s’agit de poussière d’amiante située au niveau de la tresse au milieu des bandeaux en haut des cloisons. Les résultats se situaient en très grande majorité bien en-deçà des seuils.

college-charles-guerin1A la suite des travaux réalisés cet été après les dégâts des eaux, de nouveaux diagnostics ont été réalisés. Et de l’amiante a été repérée dans plusieurs salles. Il a été préconisé, en lien avec l’inspection du travail, de refermer les bandeaux. Il faut savoir que des ordinateurs n’ont pas pu être décontaminés puisque de la poussière d’amiante était tombée dessus. Ils ont donc été évacués.

Ces dernières semaines, le corps enseignant et les parents d’élèves ont exprimé de réelles inquiétudes sur la qualité de l’air dans certaines salles de cours. En effet, les vidéo-projecteurs auraient pu – lors de l’installation dans les cloisons supérieures – faire tomber de la poussière d’amiante qui pourrait se diffuser lors de la mise en route des ventilateurs.

C’est pourquoi ils ont demandé de nouveaux diagnostics dans des pièces objets de leurs soupçons. Cette demande légitime a bien été prise en compte par vos services, sachant que le personnel technique a aussi été formé « amiante ».

Pour autant, les interventions dans les cloisons supérieures demeurant déconseillées, il apparaît souhaitable d’envisager au plus vite la restructuration du collège.

Vous aviez annoncé pour 2018 le lancement de la programmation pour le collège Charles Guérin (dans la plaquette éditée en dcollege-charles-guerin2écembre 2012 informant de la planification du plan collège nouvelles générations). Cette opération importante devrait comprendre la mise en accessibilité, l’amélioration fonctionnelle et thermique ainsi que la rénovation de la SEGPA. Nous pourrions y rajouter le désamiantage.

Sachant que la programmation dure près de 6 mois, suivi d’une année d’études avant d’envisager les travaux, pourriez-vous, Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, avancer au prochain semestre le lancement de la programmation pour le collège Charles Guérin de Lunéville, comme semble le préconiser le comité de pilotage du plan collège ? »

Thibault BAZIN,

Conseiller Départemental du canton de Lunéville – 2

 

Réponse apportée par Antony CAPS, vice-président délégué aux collèges : « Les dernières études ont apporté des résultats rassurants […] Pour autant, de nouveaux diagnostics vont être réalisés en janvier pour répondre aux demandes. […] En fonction des résultats, on pourrait avancer la programmation. »