QA voie douce (juin 2016)

La Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois – avec le soutien financier et technique du Conseil Départemental – a engagé l’aménagement du cheminement doux le long de la route départementale entre Dombasle-sur-Meurthe et Rosières-aux-Salines, pour permettre une sécurisation des piétons allant du Pôle Hippique de Lorraine à la gare, en particulier des personnes handicapées de l’établissement public départemental du CAPs circulant régulièrement sur ce trajet.

Vous vous êtes montrés d’ailleurs très sensibles à cette problématique puisque vous vous êtes vous-mêmes déplacés sur le pont départemental lorsque vous étiez vice-président délégué à ce territoire à l’invitation de votre collègue Jean-Claude PISSENEM, ce dont nous vous sommes reconnaissants.

Comme le Département aura à supporter des travaux de grandes envergures à moyen terme afin de faire face à l’état critique du pont de la RD 116, noté par un indice gravité de 4/5 lors de son inspection du 20/07/2010, traduisant un « mauvais état avec des défauts de fonctionnements » (courrier de Noël GUERARD du 01/04/2014), vos services avez suggéré en août 2013 à la Communauté de Communes d’abandonner son projet initial de passerelle indépendante au profit d’un projet global de reconstruction du pont de la RD 116 intégrant un cheminement doux.

Lors d’une réunion le 26 juin 2014 avec les services départementaux (Le directeur territorial Monsieur VAUDIN et le responsable de la DIRAT-DT/GTR, Monsieur DANNER, étaient notamment présents), il a été convenu que la Communauté de Communes accepte votre proposition renonçant à son projet de passerelle et que les études de faisabilité seraient lancées rapidement par le Département concernant son ouvrage.

Je vous informe que les travaux portés par la Communauté de Communes sur le reste du cheminement sont désormais achevés et demeure la problématique du pont départemental sur la Meurthe. Nous comptons sur vous pour finaliser ce dernier tronçon de la voie douce pour la sécurité des piétons comme des véhicules (>4000 véhicules/jour).

Pourriez-vous nous indiquer l’état d’avancement de ces études ainsi que le calendrier prévisionnel des travaux. Vous remerciant par avance pour votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.