projet de la Cité des Paysages à Sion

Session du 16 mars 2016 – point n°12 – intervention de Thibault BAZIN sur la création d’une mission d’information et d’évaluation relative au projet de la cité des paysages à SION

« Monsieur le Président,

Alors qu’une nouvelle tranche de travaux s’annonce à près de 4M€ pour le site département de SION, il nous semblait important de prendre un temps préalable de réflexion. C’est pourquoi nous avons demandé la création d’une mission d’information et d’évaluation argumentée et chiffrée à propos du site départemental de Sion.

Nous vous remercions, Monsieur le Président, de l’inscrire à l’ordre du jour de cette session.

Beaucoup connaissent SION comme un lieu de pèlerinage, la « colline inspirée » titrait Maurice Barrès. Sa valorisation patrimoniale est un enjeu de rayonnement pour notre département.

A ce jour, beaucoup d’investissements ont été réalisés par notre collectivité. Cette mission va nous donner l’occasion d’évaluer les retombées locales, notamment en termes de développement économique.

Animés d’une approche qualité, nous chercherons comment améliorer les conditions d’accueil des visiteurs : qu’il s’agisse des pèlerins, des scolaires ou des professionnels du paysage.

Le rayonnement de ce site en tant que cité des paysages dépasse le département, posant ainsi la question des financeurs tout comme pour les autres sites portés par le Conseil Départemental.

Nous pouvons nous réjouir d’accueillir des scolaires meurthe-et-mosellans dans le cadre de nos compétences obligatoires. Des scolaires viennent aussi d’autres départements qui n’ont pas consacré leur propre taxe d’aménagement à co-financer les coûts de fonctionnement et d’investissement de cet outil partagé dans les faits. La politique tarifaire mérite ainsi d’être questionnée.

Davantage encore d’investissement pour accueillir le forum des paysages se justifiera-t-il à l’avenir pour un public limité de professionnels quelques fois dans l’année – près de 140 à la journée paysage l’automne dernier ? La mission y répondra peut-être et le justifiera peut-être.

Mais que les acteurs de ce territoire, notamment les professionnels qui œuvrent au quotidien sur ce site, se rassurent. La mission n’a nullement pour objectif d’abandonner SION, lieu incontestablement remarquable. SION est éternel !

 

Bien sûr, les aspects financiers pourront être abordés.

S’agissant de l’investissement, nous pourrons comprendre les aménagements du site qui ont été réalisés, et étudier les perspectives à venir.

En termes de fonctionnement, la mission permettra d’avoir une approche analytique par activité (hôtellerie, restauration, cité…) pour ce site, et en profiter pour questionner la ferme Vautrin et la Maison de l’environnement à Vaudigny.

Mais j’espère aussi que la mission aura une approche plus large.

Nous pourrions examiner les partenariats existants avec la Maison du tourisme en pays Terres de Lorraine, la Maison Notre‐Dame, le Magasin horizons solidaires, le monastère des sœurs Clarisses et les communes de Saxon‐Sion et de Vaudemont, sans oublier de questionner les acteurs voisins qui pourraient aussi participer à la dynamique locale.

Fier d’être Meurthe-et-Mosellan, nous souhaitons valoriser nos atouts, pour notre développement économique et touristique. SION représente un potentiel en termes de tourisme religieux au même titre que la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, autre lieu de pèlerinage de notre département et qui participe à son identité.

Que cette mission d’évaluation nous permette ainsi d’envisager une stratégie partagée pour SION et de dessiner les ambitions légitimes que nous pouvons porter ensemble pour ce site. »