«

»

Mar 28 2018

Des travaux nécessaires pour la sécurité des collèges de Gerbéviller, Bayon et de Lunéville

« Monsieur le Président,

La sécurité et le bien-être de nos collégiens sont essentiels pour nous tous dans cette assemblée.
Or, plusieurs situations et incidents dangereux nous ont été rapportés dans différents collèges de notre canton.

A Gerbéviller, le principal vous a écrit en décembre 2015 puis en décembre 2017 pour vous alerter de la situation particulièrement tendue et de la dangerosité de l’accès des camions de livraisons de denrées au niveau du restaurant scolaire.
La réponse qui lui a été faite ne peut lui convenir. En effet, il lui est proposé de modifier, en 2019, uniquement l’accès des livraisons, ce qui semble être certes une très bonne solution. Néanmoins, cela nécessiterait d’amputer une bonne partie de la salle de technologie déjà en fort piteux état. Cette dernière aurait besoin d’une restructuration totale, prévue au PCNG, mais pas avant 2022. Cela signifierait donc une solution intermédiaire très peu satisfaisante.
Monsieur le Président, une autre issue avait été envisagée en 2015 avec l’acquisition de terrains mitoyens au collège. Qu’en est-il de cette éventualité ?

A Bayon, le conseil d’administration du 6 février 2018 a été particulièrement houleux. Les parents sont en effet très inquiets quant à la sécurité de leurs enfants aux abords du collège et notamment dans la rue des écoles. Le maire, présent à ce CA estime que, je cite : « la sécurité des collégiens doit être assumée conjointement par la mairie et le conseil départemental ». Alors Monsieur le Président, que lui répondez-vous ?
Par ailleurs, mon collègue, Thibault Bazin vous avait évoqué le bâtiment C dont la mise aux normes sécuritaires n’était pas prévue au PCNG. Vous nous aviez répondu que cela sera fait par la mobilisation des crédits de la maintenance. Est-ce-que cela a été réalisé ?
Une autre problématique a été évoquée à Bayon : celle de la facturation de l’utilisation du stade municipal par les collégiens.
Je vous avais déjà questionné à ce sujet lors de la dernière session.

Les jeunes doivent de nouveau utiliser le stade après les vacances de printemps. Une solution a-t-elle été trouvée afin de satisfaire les deux parties ?

Monsieur le Président, vous avez prévu de répondre aux problèmes de sécurité rencontrés dans la cour du collège Charles Guérin à Lunéville, en sera-t-il de même pour les autres établissements ?

Je vous remercie. »