«

»

Mar 28 2018

Des dysfonctionnements au niveau du déneigement des routes départementales

« Monsieur le Président,
Monsieur le Vice-Président délégué à l’aménagement,
Mes chers collègues,

J’associe à ma question ma collègue Anne LASSUS, conseillère départementale du canton de Lunéville 2.

Dans la nuit du 17 au 18 mars dernier, il y a eu un nouvel épisode neigeux important.
J’ai pu constater personnellement que la RD112 reliant Ferrières à Bayon n’était toujours pas déneigé ni à 9h30 ni à 12h30. Elle relève pourtant des routes prioritaires (priorité 2).
Cette route est dangereuse comme en témoigne le terrible accident mortel survenu le mardi précédent.
Il convient de réduire les risques en assurant le déneigement.

La sécurité n’est déjà plus assurée sur bon nombre des routes départementales de notre canton où le déneigement n’est plus réalisé par le Conseil Départemental alors que cela présente des dangers comme la côte de Saffais, la côte de Velle, la côte de Romain, la côte d’Haigneville ou encore la route entre Moyen et Fraimbois.

Certains maires agriculteurs assurent eux-mêmes le déneigement à leurs risques et périls. Ils ont pu en faire état lors des récentes rencontres territoriales et cela a surpris le service aménagement du territoire.

Quand une RD escalade deux territoires communaux, il s’avère compliqué et risqué de déléguer le déneigement aux deux communes sauf à ce que l’une d’entre elles réalise le déneigement sur l’autre. Quand l’intérêt dépasse la commune, c’est là où le département doit jouer son rôle de solidarité envers les territoires.

Je regrette ce désengagement du service public départemental dans la ruralité. L’accessibilité au service public est rendu difficile, y compris en pleine journée.
Les difficultés de circulation pour les agents œuvrant dans les EHPAD ou les services de secours y compris le dimanche sont réelles.
Le rétablissement du déneigement sur toutes routes départementales serait une vraie mesure concrète traduisant l’amélioration de l’accessibilité aux services publics.
Pourriez-vous nous indiquer s’il vous plaît les raisons de ce dysfonctionnement sur la RD112 pourtant reconnue prioritaire, et les mesures prises pour que le service attendu soit assuré, et peut-être les améliorations envisagées en matière de viabilité hivernale ? »